Les médicaments

Sensibilisation sur les risques des médicaments pour la conduite - Sourde Ministère Intérieur

MEDICAMENTS ET ACCIDENTS

Collision par l'arrière lors d'un ralentissement
La sécurité routière estime à 3,4 % le nombre d'accidents corporels liés à une prise de médicaments.

Dans les accidents avec implication de médicaments,

1 accident sur 2 est lié à la prise de Benzodiazépines (anxiolytiques ou somnifères)

11.5 millions de Français consomment ce type de médicaments. (source Agence Nationale de sécurité du médicament.

MEDICAMENTS ET CONDUITE

flèche lumineuse de rabattement accidentée sur autoroute.
Les médicaments contiennent des produits actifs agissant sur l'organisme .

Soyez attentifs aux signes :

Fatigue,

Effets secondaires (engourdissements, tremblements, nausées, vertiges, etc.).

Voiture sur le toit.
Ne multipliez pas les risques :

La fatigue décuple les effets des médicaments,

La prise d'alcool ou de stupéfiants (notamment le cannabis) multiplie les risques d'accident.

Les impacts les plus fréquents sur la conduite

vision troublée. Somnolence,

Rapidité des réflexes diminués,

Vigilance diminuée,
Capacités d'appréciation du risque altérée,

Vue troublée,

Coordination diminuée

Les effets des médicaments

Différent en fonction de

l'âge,

de la prise ou non d'autres médicaments,

Capacités de l'état de santé général.

Le changement de dose ou le sevrage augmente les risques pour la conduite

Les pictogrammes

Pictogrammes des médicaments. Les pictogrammes d'information apparaissent sur les boites de médicaments en 1999.

Pictogrammes des médicaments.
Le risque est faible et dépend du patient ;

La notice du médicament met en garde en indiquant les cas où le patient devra s’abstenir de conduire (notamment s'il a déjà ressenti des effets indésirables).

La prise du médicament ne remet généralement pas en cause la conduite de véhicules, mais nécessite l'information des patients avant qu'ils prennent le volant.

Pictogrammes des médicaments.

Le professionnel de santé doit examiner, au cas par cas, si la prise du médicament est compatible avec la conduite.

Accident sur l'autoroute.

un conducteur prenant un médicament de niveau 2 présente 25% de risques en plus d’avoir un accident (1).

Pictogrammes des médicaments. Les effets du médicament rendent la conduite automobile dangereuse.

Lors de l’utilisation du médicament, la conduite de véhicules est formellement déconseillée.

Accident sur l'autoroute.

En cas de prise d'un médicament de niveau 3, le conducteur a deux fois plus de risques d’être impliqué dans un accident qu'un conducteur normal (1).


(1) Source Emmanuel Lagarde, directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM),

conseils


Informez le médecin ou le pharmacie sur votre mode de déplacement habituel,

Demandez le médicament altérant le moins la conduite d'un véhicule,

Informez le professionnel de santé sur les autres médicaments que vous prenez,

Ne modifiez pas ni n'arrêtez votre traitement sans l'avis d'un professionnel de santé,

Afin de limiter les risque pour la conduire, respectez les heures et conditions de prise de votre ou vos médicaments.

Contact

Prev2R
7 impasse des Chênes
72160 Sceaux-Sur-Huisne

Tel: 06.01.92.21.89
RCS LE MANS N° 800.668.014

Newsletter

Nous suivre